COMMUNIQUE

En quelques jours d’intervalle, deux citoyennes de confession musulmane ont fait l’objet d’une violence empreinte de haine et de racisme en raison du foulard qu’elles portaient toutes deux.

Sans aucune retenue, la journaliste Judith Waintraub assimile dans un tweet l’étudiante Imane – présente sur BFM-TV pour parler de recettes culinaires à destination des étudiants – au terrorisme. Madame Waintraub a reçu un tweet immonde la menaçant, message inacceptable que nous condamnons avec  la plus grande fermeté. Rien ne saurait justifier les menaces. Nous condamnons également avec fermeté les propos infâmes de Madame Waintraub qui assimile sans distinction le simple port du foulard au terrorisme faisant de ce fait un lien inadmissible entre la pratique d’une religion qui compte près de deux milliards d’adeptes et le fléau du terrorisme que les musulmans condamnent sans équivoque. Ils en sont  par ailleurs les premières victimes à travers le monde.

Quatre députés – Mesdames Dubois et Anne-Christine Lang et Messieurs Dumont et Reiss –  qui siégeaient en commission d’enquête de l’Assemblée Nationale ont décidé de quitter les travaux en raison de la présence d’une citoyenne portant un foulard  – en l’occurrence Madame Pougetoux, Vice-Présidente de l’UNEF – invitée à cette même commission dans le cadre d’auditions d’acteurs de la société civile. Ignorant allégrement le règlement intérieur, les députés précités ont fait prévaloir leurs convictions personnelles et leurs préjugés au-dessus de la laïcité telle qu’elle est définie dans les textes. Prétextant un engagement féministe, Madame la Députée Anne-Christine Lang n’a pas hésité à réduire une femme à son foulard, lui niant sa citoyenneté, son choix spirituel et son humanité.

La violence qui vient de s’abattre sur ces deux personnes qui n’ont absolument enfreint aucune règle ni tenu des propos contraires à nos valeurs  est inadmissible.

Ces deux jeunes femmes sont des exemples d’engagement au service des autres, œuvrant à améliorer le sort des étudiants. Elles participent à la vitalité de la société civile qui fait que tous les jours les Français vivent bien ensemble.

Le racisme, l’islamophobie, l’antisémitisme et d’une manière générale la haine, l’intolérance et le rejet de l’autre sont des fléaux qu’il faut combattre avec force et rigueur.

Musulmans de France tient à exprimer sa plus vive préoccupation face à un racisme décomplexé et une islamophobie qui nourrit un climat délétère dans notre pays.

Il est indispensable pour notre démocratie que tous les citoyens puissent être respectés et traités avec égalité et justice quels que soient leurs choix religieux ou philosophiques.

Musulmans de France tient à exprimer tout son soutien et sa solidarité avec Mesdames Pougetoux et Imane.

Musulmans de France,

La Courneuve, le 18 septembre 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *