COMMUNIQUE

L’affaire dite « Tariq Ramadan » vient de revenir au-devant de l’actualité suite à l’invitation et aux explications de l’intéressé dans l’émission « Bourdin Direct » de BFM TV de ce vendredi 6 septembre.

Il n’appartient pas à MF de commenter cette affaire sur le plan judiciaire. L’innocence de monsieur Ramadan ou sa culpabilité sont du ressort exclusif de la justice de laquelle nous  attendons tous objectivité et neutralité. Nous sommes cependant interpelés par les révélations faites pour la première fois par l’intéressé quant à ses liaisons extraconjugales multiples et répétées.

Loin de nous l’idée de prononcer une condamnation de l’homme, le jugement définitif de chacun revient à Dieu. Mais, monsieur Ramadan a occupé une place importante  au sein de la communauté musulmane de France, notamment les plus jeunes. Nous y avons contribué à travers la RAMF* et les invitations qui lui étaient régulièrement lancées par nos différentes associations membres. Nous avons par conséquent le  devoir de nous exprimer.

Nous nous sentons trahis par le comportement révélé par monsieur Ramadan, comportement qui s’avère en totale contradiction avec les principes éthiques et moraux attendus d’un homme qui prône l’islam, appelle à sa spiritualité et à ses valeurs, et répond aux interrogations d’un public essentiellement jeune et à la recherche de modèles.

MF est choquée par l’écart béant entre les dires et le comportement de monsieur Ramadan, écart qu’elle n’a jamais soupçonné. Elle n’en a jamais été informée, ni n’a observé  un quelconque comportement de l’intéressé en désaccord avec l’éthique musulmane. 

MF tient à rappeler que les imams, les prédicateurs et les cadres religieux musulmans sont appelés à se sentir et à vivre sous le regard permanent de Dieu. C’est-à-dire avec une moralité cohérente avec  ce qu’ils prêchent et à la hauteur de ce qu’attend d’eux leur public.

Tout en étant des êtres humains et donc susceptibles d’erreur ou d’écart minime ou passager, ils restent appelés à la sincérité renouvelée et à la recherche de l’exemplarité.  

Musulmans de France,

La Courneuve, le 9 septembre 2019.

* RAMF : Rencontre Annuelle des Musulmans de France organisée annuellement par MF

2 Comments

  1. Aebsaid dit :

    Salam o 3alaykom,
    Pour ma part, je n’ai jamais vraiment eu confiance en monsieur Ramadan. Cela dit, et je suis en accord avec vous sur ce point, il n’appartient qu’à Allah de juger les hommes pour ce genre d’erreur. Néanmoins, nous ne sommes pas Allah et monsieur Ramadan reste notre frère en Islam. Je défie quiconque de me présenter une personne qui n’aurait jamais commis de pêché. Je penses qu’il serait bon, pour les musulmans, de ne pas commenter sur ce sujet, surtout après toute l’aide qu’il nous a apporté. Oui, il est pêcheur… Comme nous tous ! Oui, il est menteur… Comme nous tous ! Mais il a toujours répondu présent à vos invitations, et surtout, il n’a jamais essayé de faire passer ce côté Haram pour du Halal.
    Allah o a3lam !

    BarackAllah Fikom
    Saïd

  2. SnackNoname dit :

    Bravo, même si cette désolidarisation arrive très tard. Il n y a qu à lire les commentaires sur les différents réseaux sociaux pour constater que certains semblent parfois tomber en pleine idôlatrie, complots de toute sorte,etc. J’espère que ce communiqué sera massivement partagé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *