Violences dans la Sainte Mosquée D'Al Aqsa de Jérusalem

Violences dans la Sainte Mosquée D'Al Aqsa de Jérusalem

Depuis trois jours la Sainte Mosquée Al-Aqsa de Jérusalem a été la cible d’attaques répétées de l’armée israélienne.
 
L’UOIF condamne avec force cette nouvelle provocation à l’encontre du troisième lieu saint de l’islam.
 
L’armée israélienne a évacué la garde jordanienne chargée de sécuriser le lieu.  Le porte-parole de l’organisation des Biens Religieux (waqf), Firas Al-Dibs, qui gère le site au nom de la Jordanie a déclaré à l’AFP que deux gardes « ont été blessés par des tirs de balles en caoutchou » et que « le directeur de la mosquée Al-Aqsa, Omar Kaswani, a été blessé et arrêté ». M. Dibs a également témoigné du fait que « « la police a cassé, depuis le toit d’al-Aqsa, des fenêtres qui sont des pièces historiques, pour tirer des grenades à l’intérieur du lieu de culte ».
 
Selon sheikh Azzam al-Khatib, directeur général des affaires d’Al-Aqsa, « au moins 170 policiers et membres des forces spéciales ont pris d’assaut le lieu de culte et ont commencé à tirer des balles en caoutchouc et des grenades assourdissantes » causant des dizaines de blessés palestiniens.
 
L’UOIF est choquée par la violation régulière de ce haut lieu de l’islam.
 
L’UOIF est très inquiète de la montée des violences particulièrement en cette période sacrée du mois de dhul hijja dont le jour de la fête de l’aid al adha qui approche.
 
L’UOIF appelle la communauté internationale à s’interposer entre les forces israéliennes et la population palestinienne afin que l’accès à la sainte mosquée soit garanti tel que le droit international le prévoit.
 
Union des Organisations Islamiques de France,
La Courneuve, le 15 septembre 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *