Résolutions de la Rencontre Annuelle des Musulmans de France2015

Résolutions de la Rencontre Annuelle des Musulmans de France2015

La 32ème rencontre des musulmans de France, La RAMF 2015, s’est tenue cette année, du 3 au 6 avril 2015, dans un contexte de crise économique et sociale difficile, un contexte mondial incertain et marqué par des conflits, les attentats perpétrés sur le sol français en janvier avec leurs répercussions médiatiques et politiques, le plan Vigipirate qui est toujours en vigueur etc.
Grace à Dieu, malgré tout cela, Les quarte journées se sont déroulées :
– dans un climat de totale fraternité, sérénité et spiritualité,
– sans avoir été entachées par le moindre incident,
– dans une grande satisfaction quant à l’organisation sur tous ses plans,
– avec une affluence qui marque un intérêt certain des visiteurs pour les différents espaces proposés.

La commission préfectorale de sécurité a salué les avancées significatives dans l’organisation, la sécurité, l’ordre et la protection des participants tant sur le plan de l’hygiène alimentaire qu’environnemental.
L’UOIF remercie Le Préfet de la Seine st-Denis et l’ensemble de ses services ainsi que les maires du Bourget, de Dugny et de la Courneuve pour leur soutien.
Nous remercions vivement les 120 intervenants et conférenciers pour la qualité de leurs contributions et pour avoir accepté aimablement notre invitation.
Nous saluons la participation exemplaire des milliers d’hommes, de femmes, de jeunes et d’enfants qui se sont rendus à la RAMF, venant de toute la France, d’Europe, des Etats unis et de plusieurs autres pays du monde.
Le nombre de visiteurs de la RAMF dans cette 32ème édition, a dépassé les 150 000 personnes. Celui des connexions a atteint, quant à lui, les 100 000, facilitant ainsi à des centaines de milliers d’autres personnes, réparties sur 80 pays, de suivre la rencontre en streaming sur internet.
L’UOIF salue le dévouement des 1200 bénévoles qui n’ont jamais été avares d’efforts, durant ces quatre journées, pour offrir aux participants les meilleures conditions pour suivre et vivre cette rencontre. Que Dieu récompense chacun d’entre eux.

Avant de clôturer la rencontre, les présents annoncent leur partage des résolutions suivantes :

1. Le thème de la rencontre « Mohamed Prophète de miséricorde et de Paix » a été choisi dans un contexte d’amalgame concernant l’islam et les musulmans. Ce choix a été fait afin de mettre en lumière la figure du prophète Mohamed modèle de miséricorde pour tout musulman et envoyé aux mondes pour incarner et diffuser la miséricorde, la Paix, la Justice et la Fraternité.
Le personnage du Prophète de l’islam est méconnu par les non musulmans. Il était donc important de prendre le temps lors de cette rencontre de lui donner toute la place qui lui est due. Ce choix a été encore plus pertinent après les attentats de janvier 2015 et le dévoiement du message sublime de l’islam.
Le travail d’éclaircissement a été bien fait à travers la richesse des débats et l’affluence à tous les espaces d’échanges mis à disposition du public tout au long de ces quatre jours.

2. Les Musulmans de France ont encore une fois démontré leur attachement à leur religion et au message de justice, de bonté et de fraternité qu’elle prône.
Nous saluons le sens de responsabilité dont ils ont fait preuve des années durant face au contexte difficile qu’ils traversent et qui est hostile voire très hostile par moments. Ils poursuivent ainsi sereinement le chemin d’ancrage et d’enracinement de l’islam et de sa pratique dans l’espace social français et au sein de la société française qui est la leur.
Nous saluons L’effort patient déployé par les associations musulmanes à travers toute la France dans la transmission des valeurs aux nouvelles générations et par les services qu’elles offrent aux fidèles dans différents domaines en particulier le domaine cultuel.
Les imams de France jouent un rôle très important par leurs prêches hebdomadaires, leur enseignement et l’accompagnement qu’ils offrent aux familles permettant ainsi l’épanouissement des jeunes générations loin de toute forme de radicalisme ou d’extrémisme.
L’avenir apaisé des français musulmans au sein de leur pays passe aussi par des institutions et des établissements confessionnels éducatifs, scolaires ou humanitaires. Ces institutions contribuent aussi à l’essor de tous.

3. L’UOIF a toujours innové, proposé et fourni des contributions significatives dans les différents projets de mise en place d’une instance représentative du culte musulman.
Nous pensons que, malgré ses insuffisances et les difficultés qu’il connait, malgré son manque de moyens, et malgré son absence de reconnaissance auprès de la communauté musulmane, le CFCM reste un acquis pour cette dernière. Aujourd’hui une autre phase dans la représentation du culte musulman est à trouver. Pour répondre efficacement aux attentes des musulmans de France, une instance représentative devra être bâtie sur les mosquées de France et à travers les fédérations qui les structurent. Cette représentation devra être indépendante, transparente et construite par les responsables musulmans au profit des musulmans de France. Elle doit reposer sur la sincérité et l’esprit de fraternité seuls garants de la cohésion et de l’unité.

4. Suite aux événements dramatiques qu’a connus la France en janvier dernier, les musulmans de France ont démontré encore une fois leur attachement à leur pays, à sa paix et à sa stabilité. Nous demandons aux responsables politiques en particulier, et à toutes les forces vives de la société, d’œuvrer efficacement pour lutter contre les propos et les actes de stigmatisation de la composante musulmane française. Le climat islamophobe qui ne cesse de s’installer et de se manifester publiquement conduisant à des propos et des actes graves doit être combattu. L’islamophobie, comme toutes les formes de racisme, constitue un véritable danger qui peut de mettre en péril les valeurs fondamentales de justice, d’équité et de fraternité de notre société. Il y va de la responsabilité de chacun de prendre la mesure de cela.
5. La France est un grand pays. Sa place de grande puissance, son histoire de pays de liberté et de justice devront l’amener à avoir une position d’avant-garde et d’équilibre face aux tensions et difficultés que traverse le monde.
Ces derniers temps sont marqués par beaucoup d’injustices, de désarrois des populations et de désastres qui frappent des hommes et des femmes innocents. Ceci est évident en Palestine et en particulier à Gaza, en Syrie, en Irak, en Egypte, au Yémen, en Lybie, dans beaucoup de pays d’Afrique et bien ailleurs.
La France devra se mettre encore plus du côté de la justice et des droits humains et agir de tous ses efforts dans ce sens.

L’UOIF et les musulmans de France, veilleront toujours à être du côté de la justice et du respect de la dignité humaine.
Héritiers du Prophète Mohamed ; Prophète de miséricorde et de paix et cadeau du Seigneur à l’humanité, les musulmans de France chercheront toujours à être :
• De bons exemples agissant au profit de leurs proches, leurs voisins et leurs collègues,
• Des témoins de paix et de miséricorde,
• Du côté de la justice de la dignité humaine,
• Des partisans d’un islam de justice et de fraternité,

• Des UOIF-iens sereins et efficaces là où ils sont.

L’UOIF c’est tous les présents,
C’est chacun des musulmans de France,
C’est vous et nous.
Participons à écrire efficacement l’histoire de notre pays.

A l’année prochaine.

Que Dieu protège chacun d’entre vous,
Que Dieu protège notre communauté,
Que Dieu protège notre pays,
Que Dieu protège l’humanité dans sa totalité et sa globalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *