Mosquée de Bayonne attaquée

Ce lundi, la mosquée de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) a été la cible d’un attentat. Voulant d’abord incendier la mosquée, l’individu a tiré sur deux fidéles qui tentaient de le raisonner. Ils sont tous les deux grièvement blessés.

L’auteur des faits est un ancien candidat du Front National. Plusieurs témoignages font état de la haine qu’il portait vis-à-vis des étrangers, des musulmans ou des homosexuels.

Choquée, Musulmans de France condamne avec la plus grande fermeté cet attentat ignoble à l’encontre d’un lieu de culte. Cette attaque planifiée avait pour but de tuer un maximum de fidèles.

Musulmans de France ne peut que constater avec colère que la banalisation de l islamophobie, l’amagalme répété et entretenu entre islam et terrorisme, les tribunes offertes à des polémistes haineux, les prises de positions irresponsables de certains politiques ont pour conséquence cette déshumanisation des musulmans permettant ce genre de passage à l’acte.

La réponse face au terrorisme n’est pas à chercher du côté de la vie communautaire. Les terroristes ne fréquentent ni mosquées, ni structures communautaires ni imams. En désignant la communauté comme responsable de ce fléau qui la frappe également, nous prenons le risque de voir une société se déliter doucement et dans laquelle des français se dresseront contre d’autres français.

MF tient à exprimer toute sa solidarité aux deux personnes blessées et à leurs proches. Nous prions Dieu le Très-Haut en faveur de leur guérison.

MF exprime tout son soutien à la communauté musulmane de Bayonne durement éprouvée.

MF appelle les responsables de mosquées et centres communautaires à dresser un bilan de leur sûreté et à entrer en contact avec leur Préfecture afin d’améliorer la sécurité des fidèles comme des riverains.

MF remercie les services de police qui ont pu appréhender très rapidement le prévenu grâce notamment à la vigilence des voisins de la mosquée de Bayonne, qu’ils soient également ici remerciés.

Musulmans de France,
La Courneuve,
le 28 octobre 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *