Massacres au Nigéria : plus de 2000 morts.

Massacres au Nigéria : plus de 2000 morts.

Mercredi, plus de 2000 personnes tuées sauvagement dans une attaque de Boko Haram, des femmes, enfants  et personnes âgées sont les principales victimes.
 
Seize localités des rives du Lac Tchad ont été détruites par le groupe terroriste Boko Haram, dans un nouveau raid meurtrier dans le Nord-est du Nigéria.
 
Amnesty International évoque « le pire massacre » jamais perpétré par Boko Haram.
 
Hier, 19 personnes ont péri lorsqu’une bombe fixée sur une fillette d’une dizaine d’années a explosé dans un marché bondé de la ville de Maiduguri, au nord-est du pays.
 
L’UOIF condamne fermement ces nouvelles attaques criminelles sans précédent au Nigéria et rappelle que rien ne peut justifier le meurtre et le massacre d’innocents.
 
L’UOIF présente ses condoléances aux familles des victimes et au peuple nigérian.
 
L’Union des Organisations Islamiques de France,
Le 11 Janvier 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *