L'esprit du mois de Ramadan

Allah nous a prescrit le mois de Ramadan afin de parfaire notre éducation et de nous élever en degré, de se détacher de la vie matérielle vers une vie spirituelle, et d’apprendre l’économie dans toute chose, dans les biens, dans la luxure, dans les paroles.
 
Nous devons accomplir et réaliser cet esprit durant ce mois de Ramadan en mettant en œuvre un certain nombre de choses.
 
Le partage et l’altruisme
 
Partager avec les autres, sentir le besoin des nécessiteux, renforcer les liens de fraternité, et de parenté et faire don aux autres est l’esprit du mois de Ramadan. Zakat El Fitr, permet de conclure cet acte de partage même de la joie le jour de l’aïd.
 
Et en France, nous pouvons faire cet acte de partage même avec nos concitoyens, qui est un acte citoyen, mais avec conviction que c’est un acte de foi et de charité.
 
Le bon comportement
 
Le bon comportement et l’éthique sont la raison pour laquelle Allah a envoyé son Prophète (PSL). Le prophète (PSL) confirme en disant : « Je n’ai été envoyé que pour parfaire les nobles caractères »
 
Et on s’arrête sur ce hadith du prophète (PSL) qui dit : « Celui qui ne délaisse pas le faux témoignage et agir en faux, Allah n’a pas besoin qu’il délaisse son manger et son boire »
 
Ainsi, jeûner consiste non seulement à s’abstenir de manger et de boire, mais surtout à s’abstenir de mentir, de médire, de calomnier, de jurer, d’injurier, d’insulter, de dire des grossièretés, des insanités, des insolences. D’éviter de se moquer des autres et de gaspiller son temps et ses paroles en futilités.
Ainsi, l’esprit de Ramadan réside dans la perfection de son comportement avec soi-même, en retrouvant sa dignité et sa fierté de musulman et avec les autres, dont ses parents et sa famille sont les premiers.
 
L’observance de Dieu et la piété
 
Dieu nous a appelé à la piété, et nous l’enseigne à travers tout le mois de Ramadan et attire notre attention sur le fait que si nous sommes capables d’observer les interdits de Dieu durant un mois, nous pouvons le faire le reste de l’année, et le reste de la vie.
 
La facilité dans la religion
 
Avec l’avènement de Ramadan, pour certains est un calvaire à passer et se demandent si Dieu nous rend difficile la pratique de notre religion et justement Dieu au milieu des versets, nous l’explique : « Dieu vous pour vous la facilité et non la difficulté. »  Et on retrouve le même sens dans un autre verset qui dit : « C’est Lui qui vous a élus, sans vous imposer aucune gêne dans votre religion, qui est la religion de votre père Abraham » [Al Hajj, 78]]
« Dieu n’entend vous imposer aucune gêne, Il veut seulement vous purifier et parachever Ses bienfaits envers vous. » [Al-Maidah, 6]
 
La proximité avec Dieu
 
Remarquons ce verset, qui vient en plein milieu alors qu’Allah est en train de parler du jeûne de mois de Ramadan. « Et Si Mes serviteurs t’interrogent sur Moi, Je suis tout proche, Je réponds à l’appel de celui qui m’appelle. »
 
Allah est tout proche, et Il nous incite à l’appeler, l’invoquer, lui demander ce qu’on veut et durant le mois de Ramadan, où les âmes se purifient, Il nous demande de profiter de cette saison propice à l’exaucement des vœux afin de l’invoquer et de le prier et d’établir ainsi une relation privilégiée avec Allah (ST).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *