Les enseignements du mois de Ramadan

La sincérité
Les effets d’abstinence ne font pas partie de ce qu’on aimerait que les gens voient. Exemple de la mauvaise haleine ou la gorge sèche.
On accomplit l’acte d’abstinence et on fait l’intention de le faire du début jusqu’à la fin.
Émettre l’intention et de l’exécuter est le signe de la sincérité, qui joint la parole à l’acte.
 
Le Jihad et la maîtrise de soi
 
Le jeûne de mois de Ramadan nous apprend à modérer nos envies et à y renoncer. Il permet de nous libérer de tous les mauvais vices et les mauvaises habitudes notamment le tabac, l’alcool ou la drogue. C’est une période de sevrage importante, qui avec la volonté de la personne, la force de sa foi et l’aide de Dieu, arrive à délaisser tout cela.
 
Et une fois qu’on est entraîné chaque jour, notre foi et notre volonté devient plus forte pour ne pas succomber aux dépendances du sucre, du soda, de la cigarette et autres aliments qui peuvent être nocifs pour la santé.
 
Le lien avec le Coran
Le mois de Ramadan est le mois du Coran par excellence. L’écouter chaque soir, le lire, le tenir, le regarder, faire tourner les pages, le méditer, le comprendre,  l’apprendre tout cela est accompli durant le mois de Ramadan. Il nous apprend ce lien avec le ciel, et la parole de Dieu, qui contient le remède pour la purification des cœurs.
 
L’endurance et la patience
La patience et l’endurance accompagnent le jeûneur durant le mois de Ramadan. La patience sur ses envies, mais aussi vis-à-vis des autres. Le prophète (PSL) disait : «  …si quelqu’un vous insulte, ou vous injurie, alors, que vous jeûnez, répondez : je suis en état de jeûne, je suis en état de jeûne. »
 
La piété
La piété est déclarée dès le premier verset comme un objectif éducatif du mois de Ramadan. « Ainsi atteindriez-vous la piété … » et c’est un exercice important. La piété – Attaqwa – est la valeur par laquelle Allah sauve le croyant de l’Enfer. Allah dit : « Nous sauverons ensuite ceux qui auront vécu dans la piété et y abandonnerons, agenouillés, les injustes. » [Maryam, 72]
 
Durant le mois de Ramadan, le croyant apprend cette piété en observant Allah dans ses actes d’abstinence mais aussi dans son comportement et cette habitude doit accompagner le croyant après le mois de Ramadan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *