HORREUR A L’UNIVERSITE DE KABOUL

Lundi 2 novembre, l’université de Kaboul en Afghanistan a la cible d’une attaque terroriste meurtrière revendiquée par Daech.

Le bilan fait état d’au moins 19 morts et de vint-deux blessés. La plupart des victimes sont des étudiants indique la police. Le 24 octobre dernier, un attentat revendiqué par Daech contre un centre de formation avait fait 18 morts parmi les étudiants à Dasht-e-Barchi, à l’ouest de Kaboul dans le quartier chiite.

L’attaque terroriste sur le campus  de l’université a été perpétrée par au moins trois assaillants. Deux ont été abattus par les forces de sécurité afghane et le troisième s’est fait exploser.

Une foire du livre iranien était alors organisée sur le campus et devait recevoir la visite de responsables gouvernementaux, d’après d’Hamid Obaidi, un porte-parole du ministère de l’Education supérieure.

L’attaque terroriste a provoqué un mouvement de panique de plusieurs centaines de personnes. Elle a donné lieu à plusieurs heures d’affrontements entre les terroristes et les forces de sécurité afghanes.

L’Union Européenne a condamné cet attentat barbare et a rappelé dans sa déclaration que « cet attentat terroriste est la deuxième attaque contre un établissement d’enseignement à Kaboul en moins de dix jours, après l’attaque de Dasht-e-Barchi le 24 octobre ». « De tels actes non seulement visent délibérément des civils innocents, principalement des jeunes, mais constituent des attaques contre l’avenir de l’Afghanistan ».

Musulmans de France condamne avec force cet attentat au bilan humain extrêmement lourd. S’attaquer aux lieux de savoirs en dit long sur le degré d’obscurantisme  qui anime les terroristes de Daech.

Musulmans de France tient à exprimer toute sa solidarité et ses condoléances aux familles des victimes ainsi qu’à l’ensemble du peuple afghan dans cette terrible épreuve. 

La folie meurtrière commise au nom de l’islam ne trouvera aucun soutien, où quelle soit.

Que Dieu apaise les souffrances des victimes et apporte la Paix.

Musulmans de France,

La Courneuve, le 3 novembre 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *