Hommage au Père Michel Lelong, un homme d’ouverture et d’engagement, par Dr Ahmed Jaballah

Hommage au Père Michel Lelong, un homme d’ouverture et d’engagement, par Dr Ahmed Jaballah

par Dr Ahmed JABALLAH – Théologien – Doyen de l’IESH de Paris

Michel Lelong vient de nous quitter ce vendredi 10 avril 2020, après une longue vie de réflexion, d’action, de dialogue et d’échanges.

J’ai eu la chance de rencontrer le Père Michel à la fin des années quatre-vingt,  notamment lors de rencontres consacrées au dialogue  interreligieux ainsi que lors d’évènements rassemblant la communauté musulmane en France.

Cet homme de foi, grand humaniste, impressionnait toute personne qui croisait son chemin, par son ouverture et son esprit fraternel et chaleureux. Père Lelong avait un profond respect des croyances et des convictions de chacun, ce qui en faisait un homme de paix et de tolérance. Il savait mettre à l’aise ses interlocuteurs dès les premiers instants pour engager avec simplicité un dialogue d’une grande richesse. Cela lui permettait également d’exprimer ses convictions et parfois ses désaccords, toujours avec bienveillance. Michel était exemplaire dans sa manière de faire vivre le dialogue interreligieux. Son idée de nommer « Groupe d’amitié islamo-chrétien », l’association consacrée au dialogue entre chrétiens et musulmans qu’il a fondée en 1993, illustre bien la façon dont il vivait ce dialogue d’abord comme étant une relation humaine et amicale.

Sa conviction du fait que la société française doit être une société fraternelle et que les musulmans ont toute leur place dans cet ensemble riche de par sa diversité, est un des combats qui l’a animé tout le long de sa vie.

Michel était un homme de foi, de dialogue mais aussi d’engagement. Il savait prendre position contre les injustices avec sagesse et modération.

Durant les épreuves que la société française a connu suite aux attentats  terroristes, Père Lelong a toujours exprimé sa confiance et réitérait l’idée que ces déviations de la part de certains musulmans, n’exprimaient nullement la position des musulmans de France qui aiment leur pays et qui sont également touchés par ces exactions.

Il savait être modéré, tout en étant ferme sur certaines valeurs. Ainsi, fut sa vie, mut par son profond attachement aux valeurs d’un pays qui aspire à vivre à la lumière de sa devise « liberté, égalité et fraternité », il refusait toute forme d’amalgame et d’injustice. Il avait des positions affirmées sur une diversité de sujets en particulier sa solidarité avec les peuples qui souffrent et qui défendent leur droit à la dignité et à la justice. La défense de la cause palestinienne était notamment présente dans ses livres et ses engagements. Il aimait à penser que la Palestine pouvait être une terre de coexistence et un modèle de vivre ensemble pour les trois grandes religions monothéistes.

Aujourd’hui, face aux défis et aux grandes incertitudes de nos sociétés, les qualités d’ouverture, de justice et de fraternité illustrées par le Père Lelong sont d’autant plus importantes. Sa vie et son engagement sont un exemple qui doivent être médités et considérés par les générations à venir.

Merci Michel pour ton engagement et ton amitié.

Comme nous le rappelle la tradition musulmane lorsque nous pleurons un défunt, « Certes nous sommes à Dieu et c’est à Lui que nous retournerons » (Coran : S2-V156)

Ahmed JABALLAH

Paris, le 12/04/2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *