Gaza : le devoir de résistance

Les massacres en Palestine ont fait près de 600 morts et le silence des responsables politiques français est tout simplement insupportable.
 
Notre président de la République François Hollande a apporté officiellement son soutien à Benjamin Netanyahu. Lui qui pourtant déclarait en 2012 dans ses engagements :  » Je prendrai des initiatives pour favoriser, par de nouvelles négociations, la paix et la sécurité entre Israël et la Palestine. Je soutiendrai la reconnaissance internationale de l’État palestinien. »
 
Le silence face à ce massacre est un signe de complicité. Pire encore que le silence, des personnalités politiques affirment ne pas vouloir importer le conflit israélo-palestinien, alors qu’ils font l’apologie des crimes commis par l’armée israélienne. C’est le cas des députés  Habib Meyer et Christian Estrosi, qui dans leurs récentes déclarations, ne cessent de jouer la carte de la provocation. « Israël défend ses citoyens avec ses missiles. Le Hamas défend ses missiles avec les citoyens » a notamment déclaré le député maire de Nice.
 
Les images sont bouleversantes et les massacres commis par l’armée israélienne sont bien effectués sur la population civile. C’est un véritable drame qui se vit au Proche Orient.
 
Le premier ministre et le ministre de l’intérieur interdisent aux français de manifester leur soutien au peuple palestinien, violant ainsi une liberté fondamentale qui est le droit de manifester. Malgré les vidéos qui constituent des preuves accablantes contre la milice de la Ligue de Défense Juive, venue provoquer les manifestants, aucune mesure n’a été prise à leur encontre. L’interdiction de manifester était la source d’une frustration qui s’est malheureusement exprimée par la colère d’une minorité des participants.
 
L’Histoire est témoin que l’agresseur est bien Israël. Nous appelons nos responsables politiques à agir efficacement et rapidement, et à apporter une aide impérative aux palestiniens, qui vivent un véritable carnage.
 
La Palestine est sous occupation, et résister sous occupation est un devoir plus qu’un droit.
 
Le général Charles De Gaulle disait « Il faut que quelque part brille et brûle la flamme de la résistance française. »
 
Que brille cette flamme et que la France prenne des positions claires en faveur de la Justice et de la Liberté des peuples.
 
Yunus

2 Comments

  1. mahdi dit :

    3300 morts dont 822 femmes 550 enfants…

  2. Isabelle dit :

    Le peuple palestinien a gagné : l’actuel gouvernement d’Israël -d’extrême droite- malgré sa richesse et le soutien des politiciens occidentaux (depuis si longtemps déjà!!!) a montré toute son ignominie envers les habitants de Gaza : c’est trop, vraiment trop pour cette population qui doit vivre dans l’impuissance organisée par une Nation qui devrait , au nom de l’Histoire se souvenir des nazis et des pogroms qu’ils subirent.
    Gaza a gagné : la mort ne vaincra pas la vie, mais la tristesse et dans les coeurs de bien des gens -musulmans ou pas.
    Gaza a gagné : il faut reconduire des manifestations de soutient pour montrer notre écoeurement de ce que subit ce peuple courageux qui doit vivre une fois de plus la férocité et la haine avec l’envoie de ces bombes au quotidien.
    Gaza a gagné : ce peuple est dans notre coeur et aujourd’hui, il saigne beaucoup trop.
    Je suis d’accord avec vous : » la France doit prendre des positions claires  » ainsi donc continuons de soutenir les palestiniens .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *