FAISONS BLOC ET RENFORCONS NOS LIENS

La situation sanitaire reste très préoccupante dans notre pays. C’est avec une profonde tristesse que nous évoquons malheureusement plus  de 1 300 décès de nos concitoyens durant cette épidémie en cours. Près de 12 000 personnes sont hospitalisées dont presque 3 000 sont dans un état grave.

Musulmans de France tient à exprimer toute sa solidarité et sa compassion envers toutes les familles endeuillées. Faire face au décès d’un proche est déjà une très douloureuse épreuve et, malheureusement, les mesures restrictives liée à l’urgence sanitaire ne permettent pas la tenue des cérémonies d’inhumation telles que nous pouvons les souhaiter.

Musulmans de France tient également à exprimer sa solidarité et son soutien avec tous les proches des personnes gravement malades et qui sont plongés dans une angoisse terrible sans même pouvoir rendre visite.

Ces situations douloureuses se répandent. Elles induisent aussi de la souffrance de la part des soignants, toutes structures médicales ou sociales confondues, qui sont les premiers témoins de cette souffrance et de cette solitude.

Dans cette épreuve qui nous frappe, qui nous dépasse, chacun de nous à un rôle à jouer. Par le respect strict des mesures sanitaires édictées d’une part, et par l’engagement citoyen d’autre part. De nombreuses structures sociales, associatives ou étatiques, ont besoin de notre aide.

Musulmans de France lance un appel à toutes les bonnes volontés, parmi les personnes jeunes et en bonne santé, à se manifester et à rejoindre les rangs de ceux qui se sont déjà mis au service des autres, pour tous ceux qui vivent dans notre pays, être au service de la Nation dans un moment où il est indispensable de le faire.

Par ailleurs, malgré la fermeture des mosquées pour les prières collectives, les imams et cadres religieux de notre pays sont appelés à s’inscrire dans cette démarche de solidarité et de soutien aux plus vulnérables. Nous devons insérer les activités de nos mosquées dans le monde virtuel. Maintenir le lien avec les fidèles, prodiguer des cours, mettre en action la solidarité et accueillir les belles initiatives sont autant de responsabilités qui nous incombent.

Plus particulièrement, deux sortes de solidarités doivent pouvoir se manifester en urgence. Il s’agit tout d’abord de l’accueil et de l’accompagnement des familles endeuillées ou éprouvées par la maladie dite SAR-Cov2 en mettant en place des permanences virtuelles, dans les villes, afin que chacun puisse trouver une parole spirituelle, un lien de fraternité, un chemin qui le mène vers Dieu durant l’épreuve.  Egalement, de proposer cette même écoute et cet accompagnement pour toute personne qui le souhaite. En effet, le confinement implique parfois des difficultés familiales réelles, potentiellement graves et traumatisantes pour les plus jeunes et là encore, la présence des imams et cadres religieux est une nécessité, sans jamais pour autant se substituer aux intervenants professionnels.

Afin de joindre l’action à la parole, Musulmans de France a décidé de mobiliser le service Dar Al Fatwa qui existe depuis plusieurs années, de le renforcer afin d’élargir les créneaux et le nombre de répondants. Nous appelons les villes de France à définir et proposer des permanences qui leur sont propres afin de multiplier ensemble nos capacités d’écoute et de soutien.

Par ailleurs, Musulmans de France appelle les responsables des mosquées, imams et cadres religieux,  à se rapprocher des aumôniers hospitaliers afin de leur prêter main forte ou encore afin de mieux cerner les besoins et ainsi adapter les services spirituels et religieux.

Nous prions Dieu le Très-Haut de nous accorder Son assistance et Sa miséricorde dans ces moments difficiles. Qu’Il accepte de chacun l’effort qu’il fournit en vue de Lui plaire en se mettant au service des autres.

« Le meilleur d’entre vous est celui qui est le plus utiles aux hommes »

(sens) Hadith

Musulmans de France,

La Courneuve, le 25 mars 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *