FACE AU DEFERLEMENT ISLAMOPHOBE, RESISTONS !

FACE AU DEFERLEMENT ISLAMOPHOBE, RESISTONS !

Depuis le terrible attentat de la Préfecture de Police de Paris, largement condamné par les Français de confession musulmane, la stigmatisation et l’islamophobie font rage.

Nous assistons, sidérés et révulsés, à  une déferlante de propos racistes, de comportements discriminatoires, à des humiliations publiques et des pratiques institutionnelles inadmissibles.

Après l’agression d’une mère de famille au Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté, c’est une université publique française qui met en place une procédure interne de signalement !

Les plateaux TV deviennent des scènes surréalistes où la surenchère et les dérives vont crescendo. Nous assistons à une hystérie collective dans les débats sans qu’aucuns ne donnent la parole aux femmes musulmanes portant le foulard. Pourtant ce sont elles qui sont les premières concernées !  

Cette situation est grave et nous dénonçons particulièrement les propos des responsables politiques qui alimentent cette gangrène au lieu d’appeler à l’apaisement et à l’unité.

Nous ne pouvons continuer à assister à cet acharnement politico-médiatique qui a des effets bien réels dans le quotidien de tous ces hommes et de toutes ces femmes de confession musulmane qui vivent leur foi dans le respect des lois.

Nous devons tous lutter contre la radicalisation qui mène à la violence. Ce n’est pas en humiliant les musulmans ou en les privant de leurs droits que nous mènerons cette lutte à son terme. Au contraire, cela donne des arguments à ceux qui, depuis l’autre côté du monde, cherchent à recruter. C’est non seulement contraire à nos valeurs, à nos lois et à l’esprit universaliste de notre pays mais c’est aussi encore un peu plus fracturer notre nation.

Nous devons résister collectivement à toutes ces polémiques et provocations afin que notre pays reste celui de la devise qu’il porte et en laquelle il croit.

Nous ne devons pas céder au repli et à la peur. Nous devons continuer à engager le dialogue avec toutes les composantes de la société et appeler sans relâche à la paix, à l’unité et au strict respect du droit.  

MF tient à saluer tous les citoyens engagés qui ont exprimé le refus de cette stigmatisation de leurs concitoyens de confession musulmane. Ils ont ainsi témoigné des liens et des valeurs qui nous unissent au-delà de nos différences et ont fait preuve de courage. Nous les en remercions.

MF appelle les imams et les responsables musulmans à rassurer nos fidèles éprouvés par cette stigmatisation incessante et à développer les rencontres dans les mosquées afin que les fidèles soient entendus et associés aux efforts menés pour mieux faire connaitre l’islam.

MF appelle toutes les fédérations musulmanes représentatives à porter une parole commune au sein de la société, une parole fondée sur l’unité et le rapprochement des points de vue ; et aussi à avoir la meilleure implication possible dans tous les dossiers qui se rattachent au culte musulman. Nous avons le devoir moral de consolider la paix et le vivre-ensemble partout et tout le temps.  

MF appelle le gouvernement à travers le Ministère des Cultes, à investir le dossier de la radicalisation violente en coopération entre les services de l’Etat et les associations ou responsables musulmans.

Musulmans de France,

La Courneuve, le 17 octobre 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *