Exécution de deux otages japonais

L’UOIF a appris avec consternation les exécutions successives des deux otages japonais, Haruna Yukawa et Kenji Goto par les terroristes de Daesh.
 
Kenji Goto, 47 ans, père de deux fillettes, était un journaliste connu pour porter la voix des plus vulnérables. Il souhaitait témoigner du sort des enfants de Syrie.
Haruna Yukawa, 42 ans, journaliste et photographe a subit mauvais traitement et tortures avant d’être rejoint par Kenji Goto.
 
L’UOIF condamne avec grande fermeté l’exécution ignoble de ces deux journalistes qui souhaitaient rendre compte de la situation tragique de la Syrie et de sa région.
 
L’UOIF présente ses condoléances aux familles endeuillées ainsi qu’au peuple japonais.
 
Mardi 3 Février 2015,
L’Union des Organisations Islamiques de France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *