Celui qui porte atteinte à une vie humaine c’est comme s’il portait atteinte à toute l’humanité. Et celui qui sauve une vie humaine c’est comme s’il avait sauvé toute l’humanité. C’est ce que nous enseigne notre religion.
 
La vie humaine est donc sacrée en islam, et c’est pourquoi de nombreux musulmans se posent aujourd’hui la question de savoir s’il est permis de faire un don d’organes.
 
Cheikh Ahmed Jaballah nous explique que cette question a été traitée par les savants contemporains et qu’ils en sont arrivés à la conclusion qu’il était non seulement permis de faire un don d’organes, mais qu’il était aussi très recommandé de le faire.
 
Quelles sont les conditions ? Peut-on le faire de son vivant ou est-il préférable d’être mort ? Peut-on faire un don d’organes au détriment de sa propre vie ? Autant de questions que vous vous posez et auxquelles vous trouverez des explications dans cette vidéo.
 

 
Cheikh Ahmed Jaballah est diplômé de l’Université Az-Zeitouna (Tunisie) et de la Sorbonne (Paris).
 
Il est notamment directeur de l’Institut Européen des Sciences Humaines de Paris et membre du Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche ainsi que de l’Union Mondiale des Savants Musulmans.
 

Cet article a été publié dans Havre de savoir le 16 juillet 2014

1 Comment

  1. chahma dit :

    salamo alaykom,
    merci au cheikh pour ses eclaircissements, j aurais toutefois aime qu il precise que le don est gratuit et qu il ne doit pas y avoir de commerce d organes comme cela se propage meme si cela parait evident, il aurait du le preciser
    merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *