Dijon : «Musulman et citoyen, ça n'est pas contradictoire»