Destruction d'un patrimoine exceptionnel

Destruction d'un patrimoine exceptionnel

L’UOIF a appris avec horreur la destruction de pièces archéologiques d’une valeur inestimable par Daesh dans le musée de Ninive à Moussol (Irak).
 
Défendant une vision absurde et obsolète de l’idolâtrie, les criminels de Daesh portent atteinte à un patrimoine de l’humanité. L’Irak a été le berceau de prestigieuses civilisations antiques qui font partie de notre histoire commune.
 
Cela n’est pas sans rappeler la destruction des Bouddhas géants d’Afghanistan malgré les protestations de savants musulmans du monde entier à l’instar de Youssef Qaradawi.
 
Par ailleurs, l’agence Associated Press a déjà fait part de témoignages, le 31 janvier, d’expurgation de volumes – jugés non conformes à l’islam – du fonds de la bibliothèque centrale et de la bibliothèque de l’université de Mossoul et ce afin d’organiser des autodafés publics. Des ouvrages de philosophie, de sciences, de poésie ainsi que des ouvrages éducatifs auraient été détruits.
 
L’UOIF condamne sans réserve ces agissements qui assassinent la mémoire et la culture et qui démontrent, une fois de plus, la profonde ignorance des terroristes de Daesh.
 
Union des Organisations islamiques de France
La Courneuve, 28 février 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *