Déclaration Finale – 33ème RAMF

Déclaration Finale – 33ème RAMF

Au nom de Dieu, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux. Que la Paix et les Salutations de Dieu soient sur le Prophète Mohamed.
 
Les participants de la 33ème édition de la Rencontre Annuelle des Musulmans de France, public, associations musulmanes et organisateurs, remercient Dieu, le Tout Puissant, et Le loue pour avoir béni cette Rencontre et d’en avoir facilité le déroulement dans des conditions appréciées par tous.
 
L’UOIF tient à remercier Monsieur Le Préfet de la Seine-Saint-Denis – Phillipe GALLI – qui a pris toutes les dispositions et moyens pour assurer la sécurité et l’ordre afin que la Rencontre se déroule dans de bonnes conditions.
Vendredi après-midi, Monsieur le Préfet a conduit une délégation et a visité l’ensemble des espaces de la Rencontre en saluant participants et exposants.
 
L’UOIF remercie les Maires du Bourget – Monsieur Vincent Capo-Canellas-, de La Courneuve – Monsieur Gilles Poux -, et de Dugny   – Monsieur André Veyssière – pour nous avoir facilité la tenue de la Rencontre ainsi que Monsieur Le Préfet de la Seine-Saint-Denis – Phillipe GALLI – qui s’est déplacé et a mis tous les moyens pour assurer les dispositifs de sécurité pour le bon déroulement de la rencontre.
 
La direction de l’UOIF remercie également toutes les personnes qui ont contribué à sa réussite. Nous prions Dieu de les récompenser grandement. Nous remercions :
 
Le public fidèle et nombreux, plus de 150 000 personnes
Les centaines de bénévoles qui se sont dévoués pour servir les participants et ont œuvré pour la réussite de la Rencontre
Tous les invités et intervenants, venus de toute la France, d’Europe et d’Afrique et qui nous honoré par leur présence et leur savoir
 
Cette Rencontre organisée sous le thème « Ensemble, construisons l’avenir, Paix, Unité, Fraternité » a voulu rappeler la responsabilité et les défis qui nous incombent pour construire un monde meilleur. Il est du devoir de chacun, croyant ou pas, homme ou femme, à s’engager afin de repousser l’injustice, le racisme, la pauvreté et d’incarner la paix et la fraternité.
 
A la clôture de cette rencontre, l’ensemble des participants tient à énoncer la déclaration finale suivante :
 
Les citoyens de confession musulmane portent les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité. Ils participent à l’édification d’une société plus juste, plus humaine, plus ouverte. Il n’y a aucune opposition entre les valeurs de l’islam et celles de la République.
 
Les participants rappellent leur condamnation sans ambiguïté du terrorisme et de l’extrémisme. Ces fléaux qui ont frappé notre pays nous ont bouleversés. Mais pas seulement, ils font des milliers de victimes chaque année dans plusieurs pays du monde. Les musulmans répètent avec force leur refus de voir ainsi l’instrumentalisation de leur religion.
 
Sur le phénomène de « radicalisation », les associations musulmanes restent mobilisées et participent à divers projets en vue de lutter contre ce fléau. Ce phénomène de radicalisation dépasse la seule de lecture de l’islam et d’autres paramètres sociaux, économie, psychologiques ou familiaux ou de politique internationale interviennent. Cependant, les responsables musulmans assument la responsabilité qui est la leur quant à la production et à la diffusion d’un discours religieux fondé et équilibré. Ils œuvrent également en faveur de l’unité des musulmans de France.
 
L’UOIF rappelle la nécessité, de la part des responsables associatifs, des savants, des imams, des intellectuels et des penseurs musulmans, de promouvoir la lecture authentique des textes qui prône l’équilibre entre vies spirituelle et temporelle et qui prend en compte les particularités du contexte et de l’époque. L’UOIF s’y est engagée depuis sa création en 1983 mais l’ensemble des forces vives de la communauté musulmane doivent se rassembler afin de promouvoir cette compréhension du juste milieu.
 
Si le contexte est particulièrement difficile, les participants s’inquiètent de la stigmatisation et des préjugés que vivent les musulmans. Ils sont particulièrement préoccupés par les discours politiques et médiatiques qui font des raccourcis et des amalgames inadmissibles, et qui favorise l’islamophobie.
Les musulmans de France ne veulent pas être l’enjeu des prochaines échéances électorales.
 
Face à un monde qui se fracture, qui est en étant si proches peut être si loin, nous rappelons que toutes les grandes religions et spiritualités ont un grand rôle à jouer. Elles peuvent orienter les vies de chacun, faire prendre conscience de l’éphéméride de la vie, faire vivre la fraternité et le partage dans cet élan vers l’autre. A cette occasion, nous saluons nos amis chrétiens et juifs, et ceux d’autres confessions qui nous témoignent leur amitié et leur respect. Le dialogue interreligieux demeure une nécessité pour nos sociétés.
 
La situation internationale s’enracine dans le chaos avec un conflit en Syrie qui fait couler le sang depuis cinq ans et qui détruit, petit à petit, un peuple qui se bat pour sa liberté. Plus que jamais, les participants appellent nos dirigeants et ceux de l’Europe, à agir efficacement pour arrêter le régime syrien dans sa folie meurtrière. Les participants demandent des positions et des actions plus claires et plus fermes en vue d’un règlement rapide de ce drame. Ils appellent également au déploiement de dispositifs humanitaires à la hauteur de ce drame terrible et insistent pour l’organisation de couloirs humanitaires durables.
 
D’autres peuples dans d’autres pays vivent sous la tyrannie et la répression. Les participants rappellent la responsabilité de l’humanité quant aux aspirations et au devenir de ces peuples.
 
A la veille du mois béni de Ramadan, les participants veulent revivifier les valeurs de fraternité, de solidarité et d’union. Des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants fuient les bombes ou les massacres. Les participants aspirent à un accueil pour ceux qui ont tout perdus et qui cherchent auprès de nous un peu de fraternité et de compassion. Les participants rappellent également notre responsabilité face aux milliers de personnes mortes en mer méditerranée.
 
les participants réaffirment leur attachement à Dieu, à Son Prophète et à Sa Parole révélée dans le Saint Coran. Ils réaffirment également l’attachement et l’engagement en vue de faire vivre, en chacun de nous, les valeurs spirituelles et sociétales de l’islam :
– l’amour de Dieu et la volonté de cheminer vers Lui par les qualités du cœur : sincérité, véracité, pardon, amour, patience, continuité de l’adoration
– les qualités dans le comportement comme la droiture, la générosité, l’amabilité et la gentillesse, le dévouement,
– Et aussi : Justice, respect, famille, citoyenneté, solidarité, partage, entre autres, valeurs indispensables au Vivre-Ensemble.
 
Nous implorons Dieu de nous permettre de nous retrouver l’an prochain, afin de nous réunir dans la joie et la fraternité, pour la 34ème Rencontre Annuelle des Musulmans de France.

1 Comment

  1. Angelo Santagostino dit :

    En regard a la Syrie vous mentionnez le régime de Assad, mais pas un seul mot sur l’ISIS.
    Ça m’étonne beaucoup. S’il vous plait expliquez-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *