DECES DE NOTRE CHER AMI LE PERE MICHEL LELONG

DECES DE NOTRE CHER AMI LE PERE MICHEL LELONG

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès du Père Michel Lelong survenu en ce jour de vendredi saint pour nos amis chrétiens.

Musulmans de France présente ses plus sincères condoléances à la famille et aux proches de feu Père Lelong, à ses compagnons de route et à tous les artisans du dialogue interreligieux ainsi qu’à l’Eglise de France et à l’ensemble de nos concitoyens chrétiens.  

Le Père Michel Lelong a laissé derrière lui l’œuvre d’une vie au service de Dieu. Une œuvre d’amitiés tissées avec les musulmans tout au long de sa vie, une œuvre sociale majeure tant du point de vue de son apport aux autres dans le cadre d’expériences de vie collective que du point de vue de son engagement dans des structures importantes de la vie religieuse et sociale. S’ajoute à cela une œuvre littéraire de par ses réflexions profondes et ses témoignages dans les nombreux ouvrages qu’il a rédigés.

Arabisant, le Père Michel Lelong était un connaisseur des musulmans et de leurs différentes cultures, ayant vécu lui-même plusieurs années en Algérie et en Tunisie principalement. En effet, marqué par l’itinéraire de Charles de Foucauld, le Père Michel Lelong a très tôt exprimé le désir de servir l’Eglise à travers les missionnaires d’Afrique, les Pères Blancs.

Le Père Michel Lelong lors de la Rencontre Annuelle des Musulmans de France en 2013.
®musulmansdefrance.fr

Respectueux de la foi d’autrui, sa remarquable implication en faveur du dialogue interreligieux dont il a été l’un des principaux artisans, fut toujours construite autour du respect, de l’amour du Dieu unique et du sens du sacrifice pour autrui.

Dès 1975, le père Michel Lelong est appelé à présider le Service des Relations avec l’islam – SRI (créé en 1973 par La Conférence des évêques devenu en 2015 le Service National pour les relations avec les musulmans (SNRM)) et ce, jusqu’en 1981. Selon ses paroles, cette période fut « l’occasion d’établir et d’approfondir des relations avec l’Église de France et avec la communauté musulmane de notre pays ».

Un peu plus tard, en 1993, le Père Lelong co-fonda avec le Professeur Mustapha Cherif le Groupe d’amitié islamo-chrétien (GAIC), structure majeure du dialogue interreligieux en France et qui œuvre depuis lors, notamment à travers les importantes Semaines de rencontres islamo-chrétiennes (SERIC).  

Compagnon de route de plusieurs organisations musulmanes, le Père Michel Lelong a été un grand ami de Musulmans de France. Son amitié indéfectible représente une grande part de notre histoire et plus globalement, de l’histoire des relations entre l’Eglise catholique et l’islam de France. Sa présence fidèle aux Rencontres Annuelles des Musulmans de France était plus qu’une marque d’amitié. C’était aussi l’expression de la sincérité de son engagement. En effet, le Père Michel Lelong avait à cœur de rencontrer les musulmans, saluait leurs initiatives et participait dès qu’il le pouvait à des évènements, petits ou grands, notamment les différents colloques que nous organisions. Il prenait le temps d’écouter, de rencontrer et d’échanger.

Indéniablement, le Père Michel Lelong laissera une empreinte dans nos cœurs et dans nos projets tant sa présence et son amitié ont été une source d’inspiration et de fidélité. Tous les acteurs du dialogue interreligieux trouveront sans doute un exemple d’engagement dans cet homme épris de paix.

Nous n’oublierons pas tout ce chemin parcouru ensemble et vous serez, cher Père Lelong, dans nos pensées, dans nos cœurs et nos prières.

Musulmans de France,

La Courneuve, le 11 avril 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *