Communiqué : un crime contre l'humanitaire

Communiqué : un crime contre l'humanitaire

Un crime contre l’humanitaire
Communiqué de presse en réaction au bombardement de l’hôpital mère-enfant SyriaCharity dans le gouvernorat d’Alep
Afin de pallier à l’absence de prise en charge gynécologique et pédiatrique dans le gouvernorat d’Alep, l’ONG Syria Charity a pris la décision de financer et de construire un hôpital mère-enfant dans la banlieue d’Alep afin de couvrir les besoins de ces centaines de milliers de civils syriens.
L’hôpital mère-enfant de Syria Charity, inauguré en janvier 2015, soigne uniquement les femmes, les enfants et les nourrissons. L’hôpital a pris en charge au cours de l’année 2015 des milliers de patientes syriennes et d’enfants en bas âge, réalisant plus de 2500 naissances.
Le 25 Décembre 2015, à 9h04, deux missiles air-sol, tirés par un avion de chasseur russe frappent l’hôpital avec une grande précision, qui ne laisse pas de doute sur la cible de ce bombardement.
Plusieurs civils ont été tués et nous déplorons des pertes matérielles considérables ainsi que l’impact psychologique subi par les patients traités dans ce qui représentait le seul centre hospitalier Mère-Enfant du gouvernorat d’Alep.
Par ce communiqué, l’ONG Syria Charity condamne et dénonce avec la plus extrême fermeté le bombardement de son hôpital mère-enfant dans le gouvernorat d’Alep, essentiel dans la prise en charge des civils syriens de cette région de l’intérieur de la Syrie. Cet acte est un crime de guerre et symbolise un terrorisme étatique pratiqué à l’encontre des civils syriens dans leur ensemble, et s’attaquant à un élément fondamental de leur survie à l’intérieur du territoire syrien, à savoir leur prise en charge médicale.
L’ONG Syria Charity partenaire officiel des Nations Unies demande aux instances internationales de garantir la protection des hôpitaux de toute agression.
ONG Syria Charity

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *