Communiqué de l'UOIF

Dans un communiqué en date du 23 janvier 2017, la Fédération Nationale de la Grande Mosquée de Paris (FNGMP) annonce le gel de sa participation aux travaux préparatoires de la Fondation de l’islam de France, du Conseil d’orientation de la fondation précitée ainsi que ceux de l’association cultuelle.
 
La FNGMP explique s’opposer ainsi à « toute forme d’ingérence dans la gestion du culte musulman et de sa représentation ».
 
L’Union des Organisations Islamiques de France tient à rappeler cette conviction partagée  que le culte musulman ne peut s’épanouir que dans l’indépendance et la transparence loin de toute ingérence externe au culte musulman.
 
Les musulmans de France, dans leur histoire récente, ont vu le bilan mitigé des différentes initiatives des Ministères de l’Intérieur successifs. Malgré certaines avancées, les citoyens de confession musulmane demeurent dans l’attente d’une gestion du dossier de l’islam de France hors de toute politisation.
 
Nous avons espoir que l’ensemble des fédérations puisse se retrouver dans un travail serein de concertation et de collaboration afin de permettre aux musulmans de France de disposer d’une représentation dans laquelle ils se reconnaissent et l’approuvent.
 
Seule une représentation construite par tous les concernés sans exclusion et au service de tous aura la garantie de réussir.
 
Union des Organisations Islamiques de France,
La Courneuve, le mardi 24 janvier 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *