Communiqué

Lors d’une table ronde tenue à Paris sur « l’islamisme et le populisme en France », le premier ministre, Manuel Valls, a affirmé qu’une « minorité salafiste a gagné la bataille idéologique de l’islam en France ».
 
Ces propos sont pour le moins exagérés. Ils sont loin de refléter la réalité de la communauté musulmane de France. L’immense majorité de cette dernière  a un discours paisible et en totale cohérence avec les valeurs républicaines.
 
Par ailleurs, le premier ministre a pris le parti, de façon très surprenante, de raviver le discours sur le port du foulard en associant ce dernier à «l’asservissement de la femme». Il s’agit là d’une vision qui dénote la méconnaissance d’une pratique religieuse partagée par des centaines de milliers de citoyennes françaises et respectée par le reste de la communauté nationale.
 
Ces propos peuvent malheureusement participer à plus de stigmatisation des musulmans de France et à nourrir les extrémismes.
 
Le 6 avril 2016
L’Union des Organisations Islamiques de France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *