COMMUNIQUE

COMMUNIQUE

La seconde phase des élections du CFCM ont eu lieu ce dimanche 19 janvier 2020. Après les élections des CRCM, 81 délégués se sont retrouvés en Conseil d’Administration pour élire le nouveau Président du CFCM et son bureau.

Succédant au Dr Dalil Boubakeur, président par intérim du CFCM depuis juin 2019, Monsieur Mohamed Moussaoui a présenté au suffrage direct une liste de bureau exécutif comprenant  dix-huit noms.

Dans un geste d’unité et de fraternité, le nouveau recteur de la Grande Mosquée de Paris, Maître Chems-eddine Hafiz,  avait retiré sa candidature et c’est donc une liste unique qui a été présentée à l’assemblée.

Musulmans de France tient à féliciter Monsieur Mohamed Moussaoui  pour son élection à la tête du CFCM. Que Dieu lui prête assistance et inspire son action en faveur de l’islam, des musulmans et de toute la société.

Cependant, Musulmans de France tient à exprimer sa grande déception face à l’absence de deux fédérations, à savoir : le Rassemblement des Musulmans de France –RMF- et Foi et Pratique. Ces deux fédérations ont œuvré depuis de longues années à la construction du CFCM et ont toujours fait partie des composantes essentielles de l’islam de France. Leur absence au sein de l’organe exécutif du CFCM est très regrettable.

Musulmans de France demande à ce que les deux fédérations musulmanes puissent trouver leur place au sein des instances exécutives du CFCM.

Musulmans de France appelle l’ensemble des fédérations à continuer l’œuvre commune et à travailler dans la collégialité et l’unité tel que les statuts du CFCM nous y enjoint.

Depuis la création du CFCM, sa direction a toujours été formée dans l’équilibre entre toutes les sensibilités de l’islam de France, et ce, dans un esprit animé par la recherche du consensus et avec un indéfectible respect.

Musulmans de France estime que des efforts doivent être déployés par tous pour consolider le CFCM, afin qu’il puisse assumer pleinement son rôle et ses responsabilités. Nous attendons tous certes des réformes, mais aussi un véritable avancement dans les dossiers afin de répondre aux attentes des citoyens de confession musulmane ainsi qu’à l’ensemble de notre société.

Musulmans de France,

La Courneuve, le 19 janvier 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *