ATTENTAT A LA BASILIQUE NOTRE DAME DE NICE

ATTENTAT A LA BASILIQUE NOTRE DAME DE NICE

Musulmans de France apprend avec effroi que la ville de Nice a été frappée par un attentat terroriste barbare. Une attaque au couteau a eu lieu au sein de la basilique de Notre-Dame de l’Assomption et qui a coûté la vie à trois personnes. Il y aurait également plusieurs blessés.
Musulmans de France est horrifiée par ce nouvel attentat abject qui nous plonge dans l’effroi et la sidération. Une nouvelle épreuve pour notre pays.
Les églises, les temples, les mosquées et tous les lieux de culte sont des lieux de prières, de recueillement et de fraternité. C’est un crime abject et absolument inadmissible que d’y faire couler le sang au nom de Dieu. Nos coeurs sont avec nos frères et soeurs chrétiens en ces moments très douloureux.
Musulmans de France réaffirme sa condamnation totale et ferme du terrorisme. Nous n’accepterons jamais toute violence commise au nom de l’islam.
Notre pays saura compter sur les citoyens de confession musulmane pour dénoncer, rejeter et extraire en son sein tous les germes de ce terrible mal.
Plus que jamais, restons unis, solidaires et résolus ensemble à éradiquer le terrorisme.
Musulmans de France tient à exprimer son soutien et sa compassion aux familles et proches des victimes ainsi qu’à toute la ville de Nice qui est éprouvée une seconde fois dans sa chair. Nous souhaitons un rapide rétablissement aux blessés.
Musulmans de France tient à exprimer toute sa solidarité avec l’Eglise catholique ainsi qu’avec l’ensemble des communautés chrétiennes. Ils sont nos frères tandis que les terroristes sont nos ennemis.
Dans la lignée des propos du président du Conseil Français du Culte Musulman que nous saluons, Musulmans de France appellent les musulmans de France a annuler les festivités prévue en ce jour de Mawlid et d’apporter tout leur soutien à nos frères chrétiens partout en France. Ne laissons pas les terroristes semer la haine.
Nous espérons que l’auteur de ces crimes, qui est actuellement hospitalisé dans un état grave, pourra en répondre devant les tribunaux et être sévèrement condamné.

Musulmans de France,
La Courneuve, le 29 octobre 2020.
*Ce communiqué a été réactualisé à 12h30.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *