Propos indignes de la Ministre des droits des femmes

Propos indignes de la Ministre des droits des femmes

Les propos tenus par madame Rossignol, ministre des familles, de l’enfance et des droits des femmes, ce mercredi 30 mars sur RMC, ont insulté les musulmans de France et du monde, en renvoyant, en des termes abjectes, les femmes voilées à une période noire de l’histoire humaine.
Au-delà de cette comparaison indigne d’une ministre des droits des femmes, Madame Rossignol a l’air d’associer le degré de libération d’une femme à la longueur de son vêtement, attitude bien ridicule et trop simpliste. Si seulement le combat des femmes, pouvait n’être que celui des jupes qui raccourcissent ou qui s’allongent, alors nous aurions tellement de quoi nous réjouir.
 
Malheureusement, en France comme ailleurs, il y a encore des femmes qui meurent sous les coups de leurs compagnons, il y a encore des écarts de salaires inacceptables, il y a une réelle concentration des pouvoirs entre les mains masculines, il y a encore des femmes contraintes à la servitude sous diverses formes.
Il aurait été bien plus valorisant pour madame la ministre de cibler ces sujets très préoccupants plutôt que de fustiger une frange de la communauté nationale qui n’a pour tord que de ne pas entrer dans sa norme vestimentaire.
 
Aussi, considérer que les femmes voilées sont porteuses d’un projet politique, dénote au mieux une incapacité à comprendre celui avec qui on ne partage pas les points de vue et les idées, au pire, une mauvaise foi à vocation politicienne dangereuse en ces temps où nous avons besoin de nous rassembler autour des valeurs qui fondent la République et la nation.
 
Nous voudrions croire que madame la ministre a pris conscience de la monstruosité et de la portée de ses déclarations et saurait être favorable à l’instauration d’un dialogue serein avec des femmes musulmanes, voilées ou pas, afin que le combat pour les droits des femmes soit investi par toutes et placé hors des injures et des vexations.
 
 
Union des Organisations Islamiques de France,
 
La Courneuve, le 31 mars 2016.

5 Comments

  1. Rachid dit :

    Bonjour.
    Je ne sais quel virus a touché ce gouvernent et les hauts membres du parti socialiste.
    A ce rythme on n’arrivera plus à distinguer un socialite d’un FN !!
    Pour moi c’est fini : plus jamasi je nevoterao socialite
    Juste un mot : Merci Monsieur Hollande , Valls, Mme Rossignol, Mme El Khomri… ==> Vous avez réussi à faire disparitre toute pensée de gauche.
    Je suis vraiment dégouté.

    • Antonella dit :

      Si refuser l’inégalité homme/femme (même en ne s’attaquant – maladroitement qui plus est – à ses manifestations plutôt qu’au substrat idéologique qui la perpétue) c’est ne plus être de gauche, eh bien d’accord, je ne suis plus de gauche.

    • BENANI dit :

      C’est pour celà que je vais voter FN, en France il nous faut de l’ordre.

  2. Antonella dit :

    Qu’il faille s’occuper des violences faites aux femmes, des écarts de salaire, de la marginalisation des femmes dans les processus décisionnels, c’est très vrai. Mais que cela ne nous empêche pas de réfléchir également à ce que voiler une femme signifie, à ce que cela suppose comme idées. Pourquoi le voile, pourquoi cacher la femme ? Est-ce afin de ne pas offenser la pudeur, afin de ne pas exciter les mâles, afin de la soustraire aux désirs de ceux qui ne sont pas son mari ? Est-ce que cela ne suppose pas, en fin de compte, que la femme est impure, lubrique, et appartient à son mari comme lui appartiendrait un meuble ? Vous vous inquiétez des inégalités homme/femme, et je m’en inquiète aussi, mais je suis désolée, soutenir le port du voile, a fortiori l’imposer, c’est perpétuer ces inégalités, voire les aggraver, et ça vous comprenez bien que dans un pays comme la France, c’est inacceptable.

    • Rachis Lagrich dit :

      J’ai émigré en France avec ma compagne en 1996, nous sommes tous deux musulmans. Heureux de vivre en ce beau pays qu’est la France et respectueux des valeurs françaises, nous nous sommes interrogés sur quels comportements adopter entre le vivre à la française ou le vivre à la façon traditionnelle de notre pays d’origine…
      Je me souvient lors des débats de la loi au sujet de l’interdiction du voile islamique dans les lieux publics, nous en avions longtemps discuté moi et ma femme, et il était clair qu’en tant que musulmans immigrés dans un pays accueillant il était logique d’adopter des méthodes de vie de ce pays et surtout d’en respecter les LOIS!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *